Avertir le modérateur

24/03/2012

Rencontre avec la bande

 


Le lendemain même de l'arrestation de D., je retourne chez A., mon nouveau revendeur.
A. m'ouvre, il n'est pas seul, avec lui, un jeune couple dont je connais le mec de chez D..
J'achète ma dose et taxe un euro à A. pour mon Steribox. Au retour de la pharmacie, je m'envoie mon shoot devant les têtes assez déconcertés des autres. Les connaissances sont faites, à présent, ce petit groupe de quatre se rejoindra au quotidien chez A. Des soirées à se défoncer, came à gogo.
Ma vie prend un nouveau tournant.
Je vis dorénavant la nuit. La nuit, elle s'offre à moi, avec tous ses vices. Mon corps danse au rythme de Nightclubbing. En chaque début de soirée, je traverse cette voie ferrée qui me sépare d'A. et je rejoins la bande. Tout le monde est là et attend qu'A. veuille bien payer son H, et c'est parti! Nous emmerdons le monde, qui lui s'endort bien gentiment jusqu'au lendemain matin. Nous sortons dans les bars de nuits qui nous ouvre leur antre. Mon corps entre en transe, un duo endiablé. Plus rien ne me retient. Avec l'H je me sens moi, sans elle je suis étrangère à moi même.
Je suis dans un autre monde, un monde loin de tous les problèmes, une bulle dorée, déconnectée, un rêve éveillé.


 


 





08/03/2012

Tableau noir

 


C'est la semaine de Noël. Les rues grouillent de gens, de gens heureux, les bras transportant de beaux paquets. Ils rient, partagent, se hâtent.
Je ressasse ces difficiles derniers mois, les médocs, l'alcool, les déboires familiaux, les déboires amoureux... et je me sens terriblement seule. L'homme que j'aime, à qui je m'étais tant attachée et qui m'avait tant aidé est à présent dans les bras d'une autre. Que vaut ma vie à présent?
Il me reste elle, et c'est pour cette raison que je lui livre mon existence sans regrets, abandonnant pour elle mes rêves et projets les plus fous. Mon héroïne.
Je me barricade dans mon petit 25m², allongée sur ce lit, dans un autre monde, loin de celui que j'ai tant haït, celui où j'étais seule face à tous. Que m'importe si c'est le prix à payer pour survivre.

Rien ne fut plus noir comme tableau que cette fin d'année 2010. Seuls instants de bonheur que ces moments où ce liquide marron se déverse dans mes veines. Je ne crois plus, plus en rien ni personne, si ce n'est elle.

Ne me lâche pas, toi.


 


 





19/01/2012

Zoom sur...la Réduction des risques

réductions des risques,asud,shoot,injection,sniff,manuel,tso,subutex,méthadoneSalles de consommations supervisées ou salles de shoot, programmes d'échanges de seringues (PES), traitements de substitutions aux opiacés (TSO), manuel du shoot à moindre risque, etc...Triste ceux qui y voient là une banalisation et une incitation à la consommation de produits illicites. Peut-on jamais se résigner à croire que le désir oppressant, le besoin impérieux de tout individu ne peut lui être soustrait? Là intervient la RDR. Puisqu'on ne peut lutter, alors il nous faut accepter et conjuguer, d'autant plus que nous connaissons tous les conséquences désastreuses résultant de ces comportements. Apparaît alors la nécessité d'avancer une politique de RDR. L'association moteur de la RDR, la communauté asudienne (ASUD Auto support et réduction des risques parmi les usagers de drogues) présente un site complet, sans tabou - toute l'actualité en matière de RDR, infos sur les prods, TSO, RDR, forum...



Liens directs (source: ASUD)

 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu