Avertir le modérateur

25/04/2012

Rejoignez la page Facebook!

 



Le blog s'arrête ici, mais bonne nouvelle pour les lecteurs

Tribulations à contre courant, chroniques du junkie

l'intrégrale et surtout les inédits, enfin publié le 30 avril 2012 ! Rejoignez la page Facebook sur

www.facebook.com/TribulationsAContreCourantChroniquesDuJunkie

14/04/2012

Flash

 





Je tire sur la seringue. Le sang pénètre. J'appuie, l'H inonde mes veines, atteint mon cerveau. FLASH. Je m'effondre sur place. Une vague de chaleur m'envahit, le plaisir me submerge. Mes soucis se font la belle. Un sourire jusqu'aux oreilles. Je laisse mon corps s'évader au rythme d'Absolute Beginners.
Je domine le monde, qui pourrait s'effondrer sans que je ne m'en aperçoive. Putain de vie, je te hais mais je t'aime tellement. Si seulement l'H ne pouvait jamais s'en défaire. Nous resterions unies, jusqu'à ce que la mort nous sépare, et même au-delà. L'instant est si beau, comme si mes tous mes rêves se réalisaient en même temps. Mes rêves, ils sont pourtant bien loin, l'H les a effacé lorsque je l'ai laissé prendre le dessus. Mais quel plus beau bonheur que le sien...
Bowie chante "Aussi longtemps que nous serons ensemble, le reste peut aller en enfer", et je laisse mes larmes couler de bonheur.
Je te livre ma vie, fais-en ce que bon te semble. J'ai tant connu la tristesse et la solitude, laissez moi connaître le bonheur et la plénitude.


 





24/03/2012

La valse des mots

 





Avril 2011

Je profite de cette belle journée pour des retrouvailles avec ma mère. A la terrasse d'un café, nous causons, de tout et de rien, de moi, de cette vie que je m'invente. Avec ma famille je redeviens Asia, la petite fille, la petite soeur, plane un peu mais bien loin de ce monde de camés... Mais ces conneries, ce flot de mensonges, tout ça c'est fini. Mes bras nus dévoile mes cicatrices et marques d'injections, symbole de ma déchéance. Ce qui n'échappe pas à ma mère. "Qu'est ce que c'est ces cicatrices Asia?" Je prétexte des griffures, d'un air non convaincant, ma mère n'a pas le temps d'insister, je crache le morceau. C'est cette came, cette foutue came.
Elle réagit étrangement calmement, alors je me lâche et lui raconte tout, les shoots, les dealeurs, l'univers glauque de la came et par dessus tout, je lui demande de ne rien raconter à mon père.
En cette fin d'après midi je la vois s'éloigner. Quelle chic mère, pas une engueulade! En réalité elle panique, sans rien laisser transparaître, elle imagine sa petite fille retourner dans ce monde de requins, et soudain, elle craque.

Lendemain
G. et moi nous rentrons à l'appart après une magnifique journée passée et une magnifique soirée à venir.
Le téléphone sonne. Un coup de fil. Un coup de fil et tout s'arrête. "Asia je te veux au studio tout de suite.". C'est mon père. Je comprends tout, le film défile déjà devant moi. Ma mère a craqué, elle lui a tout avoué. Je m'effondre contre le mur en criant. C'est impossible, irréel, tout s'effondre, en quelques mots, tout est fini.
Je rejoins mon père au studio, j'aurais voulu fuir, je ne sais ce qui m'a poussé à m'y rendre, tellement j'avais peur, tellement il était fou. Il hurle "Tout ce qui est là tu le ramasses, on rend le studio, c'est fini Asia, tout ça c'est fini! Je vais amener les flics, ils vont venir avec de chiens et ils vont la trouver ta drogue!".
Je fais mes sacs et nous prenons la route, mon père ne s'arrête pas de crier, pas un mot ne sors de ma bouche, pas une larme ne coule de mes yeux, bien que tout ça soit fini, bien que ses mots sonnent le glas de cette vie de bohème qui m'avait tant ranimée...


 


 





 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu